D'autres articles qui pourraient vous intéresser

4 commentaires

  1. Siaka

    Le Coran est la parole divine, toute traduction, même agréée par des savants-érudits, en est une réverbération, un reflet n’apportant pas souvent la pleine mesure dans toutes les dimensions.
    La traduction a cependant une importance dans la compréhension du message divin par la Umma non arabophone.

    Répondre
    1. Mohammed

      C’est vrai, quelques soit la langue, la traduction n’est pas reine. Mais il n’est pas moins vrai, que même pour un musulman de souche, l’arabe littéraire du VII° se distingue de l’arabe dialectal à 4 voyelles, qui lui, est parlé et nuancé selon le dialecte de chaque pays arabe ( et sans compter que l’arabe a 2000 ans).
      Et de nos jours, l’arabe littéraire est plus près de l’étude historique exégétique et théologique du sens des écrits sacrés.
      Il en est d’ailleurs de même pour les autres langues qui ne sont plus pratiquées que liturgiquement, comme le latin d’église, le grec d’église, le slavon, hébreux thora et l’araméen (le latin et grec ancien…). Dans toutes ces langues littéraires historiques, il convient de les agrémenter par des personnes qui passent leur vie à les étudier.
      D’ailleurs, les traductions mêmes si elles sont moins fidèles, elles sont les seules qui peuvent rattacher les peuples à leurs croyances, car les langues évoluent inéluctablement. J’aimerai connaître le nombre de fidèles qui connaissent le grec d’église ou le slavon ? Et pourtant les cérémonies perdurent dans ce choix patriarcal de tradition orthodoxe…

      Répondre
      1. Brahim

        Effectivement ! Peu de turc, d’afghan, pakistanais, bangladais, ouzbékistanais et tous les pays qui pratiquent couramment le tadjik, ne doivent pas bien comprendre l’arabe littéraire du 7ème siècle.

        Répondre
    2. Brahim

      Suggérez-vous sérieusement que l’arabe littéraire soit la langue officielle d’Allah ?

      Répondre

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2016 | Comprendre l'islam. Tous droits réservés.

Afficher les boutons de partage
Cacher les boutons de partage